Acheter ma place
Les Cinéastes MJC Prevert Radio Alpa

I COMPAGNI

Les rendez-vous du cinéma italien

Séance unique
Mercredi 19 juin 2019
20h00

Réserver
TARIFS HABITUELS

En partenariat avec l'association Alighieri

Description de l'évènement

Monicelli nous immerge dans ce monde du travail duraille et dans cette petite communauté où l’on survit tant bien que mal. Les noirs, couleur encre, et ces blancs, éclatants, donnent une image assez bluffante notamment dans les scènes d’intérieurs ( gros travail sur la photo, indéniablement, qu’on dirait d’époque ) Les séquences en extérieur, avec ce brouillard stagnant, possède tout autant de cachet.
Véritable galerie de portraits (tous les personnages sont vite attachants, du sanguin Raoul (Renato Salvatori) au patapouf enragé Pautasso (Folco Lulli) qui laisse la place belle aux émigrants français (Blier, Périer, Girardot : on savait accueillir à l’époque). Mastroianni tente de donner le la pour que ce petit monde continue de se serrer les coudes. Eduqué (l’instituteur Périer) ou moins (cette bonne vieille bouille de Blier), chacun tente d’apporter sa petite pierre à l’édifice de la résistance ouvrière.
Face à eux, des cadres et des dirigeants plus condescendants que bienveillants, qui une fois acculés, somment les force de l’ordre d’intervenir.
Un acteur juste , Mastroianni, des seconds couteaux aiguisés, tout un monde honnêtement décrit : une immersion totale dans ce monde ouvrier en lutte qui fait encore son petit effet plus de cinquante ans plus tard. Un must du Mario Monicelli.

I COMPAGNI (LES CAMARADES) / Mario Monicelli / Comédie dramatique / Italien / 1963/ 2h10 / VOSTFR  
Dans la Turin de la fin du XIXème, une usine textile où les conditions de travail sont inhumaines. La fatigue épuise les enfants, femmes et hommes et les accidents s’enchaînent. La venue d’un « étranger » (le « professeur » Marcello Mastroianni) va permettre de mettre le feu au poudre : la grève et des revendications multiples semblent bien être le seul moyen de lutter contre ses conditions. La résistance s’organise, la solidarité tente de s’organiser pour tenir le coup.